Fuji Marathon Festa 2017 in Fuji Speedway [4]

[1][2][3] Quatrième et dernier épisode.

Après l’effort, le réconfort ! Quoi de mieux pour éviter les courbatures d’après-course qu’un bon bain brûlant ? Ashigara Onsen, situé à 15 minutes de route, est plein à craquer. J’y retrouve mes camarades de course, bien plus détendus qu’il y a de cela quelques heures. Comme les enfants ne sont pas là, je prends tout mon temps et manque de peu de m’évanouir. Dans la salle de repos, je zigzague entre les sacs de sport et les coureurs qui roupillent. Il ne manque plus qu’une bonne bière pour compléter ce tableau de ce qui à ce moment me semble être le paradis sur terre. Mais 3-4 heures de route m’attendent.

Je roule au milieu de la campagne, un peu au hasard, en direction de l’entrée d’autoroute la plus proche. Il ne pleut plus mais d’épais nuages semblent me suivre où que j’aille. ‘Ah !’ Je Mont Fuji, invisible jusqu’alors, montre le bout de son nez sur ma droite. Je m’arrête en fracas sur le bord de la route, et n’ai tout juste le temps que de prendre les trois photos ci-dessous avant qu’il ne disparaisse aussi mystérieusement qu’il est apparu. Je reprends la route en rêvassant : Un jour il faudra que je monte au sommet.

DSC_0990DSC_0987DSC_0993

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Fuji Marathon Festa 2017 in Fuji Speedway [4] »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s