Kôyô 2010.

Kôyô, le changement de couleur des feuilles d’arbres est à l’automne ce que la contemplation des cerisiers en fleurs est au printemps. Parcs, temples et autres sites touristiques sont investis par les touristes de tous poils, japonais ou non.

Si la région de Kyôto est connue pour la beauté de ses paysages en cette saison, nous avons préféré cette année un endroit un peu moins fréquenté, histoire de pouvoir à loisir profiter des lieux. Pour cela, nous avions choisi un petit temple inconnu perdu au milieu de la montagne. A peine mentionné sur les cartes, peut-être même est-il entre-temps enfoui sous les eaux du barrage situé non loin de là, plaisante ma joyeuse compagnonne. Agréable surprise une fois sur les lieux puisque l’Eigen-ji ( préfecture de Shiga, à deux heures en voiture de Nagoya ) était bourré de monde, soit, mais les feuilles d’arbres de toute beauté.

Publicités

4 commentaires sur « Kôyô 2010. »

  1. C’est exactement comme on peux se l’imaginer. Je ne peux que regretter de n’avoir rien fait pour être dans la même situation que toi. Et continuer à rêver que peut-être, si d’autres choix avaient été fait, une autre vie peut-être, j’aurai pu visiter ces lieux.
    Amer regret, et douce illusions, c’est ce qui me reste.
    Profites en bien.
    Encore une foi, ton bout de chou est vraiment trop mignon. Il a une belle bouille de fripouille. Veinard !

  2. De magnifiques photos, comme d’habitude :).

    Allez, allez, faut que je tienne, j’y suis presque. Encore trois petites semaines et je retourne enfin au Japon passer la fin de l’année à Tokyo.

  3. coucou,
    bon j’essaie par ici parce que je crois que je ne retrouve pas ton adresse mail nirien du tout , du coup j’essaie par ici.
    j’espère que tout va bien, je sais quevous etesloin de tokyo quand meme , plus bas… mais bon , je connais pas non plus 10 000 personnes au jaopon, donc forcement je pense a toi…
    j’espère que tout va bien pour vous trois et vos proches. tiens moi au courant

  4. Pareillement, pas moyen de trouver ton mail, je chercherai un peu plus, mais j’ai tout de suite pensé à toi, et ton pitchon. Ici en France, les médias ont souvent tendance à grossir les évènement pour faire effet de bombe. Je sais pas ou vous en êtes, mais je pense beaucoup à vous trois. J’espère que tu aura l’occasion de voir ces messages, et de nous donner des nouvelles quand tu le pourra. En tout cas, malgré la distance, je ferai tout ce que j’peux pour t’aider si tu en a besoin.
    Courage à vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s