h1

‘Je m’y suis remis, c’est la faute à Mitani.’

avril 1, 2010

Kôki Mitani est un metteur en scène, réalisateur et acteur japonais qui publie chaque vendredi dans l’édition du soir de l’Asahi Shimbun sa petite chronique. Ca parle souvent travail, parfois de sa femme, de son chien, des acteurs qui l’entourent ou de choses parfois insignifiantes, mais surtout le monsieur a un grand sens de l’humour et de l’auto-dérision qui en font quelqu’un de fort sympathique. Comme il a commencé à écrire ces chroniques en 2001, le tout est régulièrement publié sous forme de livre dont le huitième tome vient de paraître. Je suis actuellement plongé dans la lecture du deuxième tome, et le tout me remplit d’un tel enthousiasme que je me suis dit qu’il fallait que je m’y re(re-re-re-re)mette. Et puis tiens, à quand mon article dans le Wort ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :