Archive for mai 2009

h1

Coup de pied au cul(te).

mai 12, 2009

Ecouter un nouvel album le matin avant d’aller au boulot, c’est un de mes petits plaisirs, l’une des choses parmi tant d’autres qui me permettent de me lever le matin. Comme je choisis mes écoutes parcimonieusement, si surprise il y a, elle est souvent bonne.

Ce matin, je suis tombé sur un très mauvais album, et je mâche mes mots. Classé meilleur album électro 2008 à droite à gauche, la double galette ambiant et dance semblait pourtant appétissante. Cinq-six titres et déjà, l’indigestion. Dance indansable, et electro pseudo minimale aux rythmiques inintéressantes. Les titres se suivent et se ressemblent, 26 titres interminables, un peu comme être invité à un buffet avec dinde farcie à volonté alors que l’on est végétarien.

Minilogue - Animals

Minilogue - Animals

Publicités
h1

Appareillage.

mai 11, 2009

Au début, on pensait plutôt à acheter une caméra. S’encombrer d’un truc hors de prix, prendre tout et n’importe quoi en vidéo pour que la pile de cassettes traîne entassée au fond du placard. Puis avec les changements vers le Blu-Ray, que va-t-il advenir de nos précieux films ? En fin d’compte, on a opté pour un réflex numérique. Un modèle soit-disant dépassé ( un Nikon D40 ) puisque dépourvu de tout un tas d’options qui ne servent à rien, le tout pour le tiers du prix du très populaire Canon Eos Kiss, l’appareil photo que papa se doit de posséder pour faire le beau à la fête du village.

Mise en jambes au parc du coin.

DSC_0005

DSC_0040

DSC_0062

h1

Le monde appartient à ceux qui se lèvent, tout court.

mai 5, 2009

Je vois venir ceux qui me connaissent – et ils sont la bienvenue.

‘Mahl, qu’est-ce que c’est que ces bêtises ? 10 ans durant tu t’es réveillé chaque dimanche à midi après être rentré à 4h du mat’. Un jour d’été ’98 tu étais tellement décalé qu’alors qu’il était 5h de l’après-midi tu as dit le plus sérieusement du monde ‘les cinémas sont ouverts le matin maintenant ?’, et tu viens nous pondre un post genre top-santé ? Mahl, reviens, tu te fais du mal !’

Me traîner jusqu’à la gare, lutter pour trouver une place assise et m’endormir avant même que le train n’ait démarré. M’écrouler devant la télé et dormir du sommeil du juste. M’assoupir dans le bain. Incapable de lire ou d’écrire quelque chose plus de dix minutes sans bailler à m’en décrocher la mâchoire. Cela ne pouvait plus durer, sans compter qu’avec la naissance toute proche du petit, il fallait entreprendre quelque chose si je ne voulais pas passer pour un odieux père paresseux.

J’ai longtemps rejeté la faute sur mes horaires, qui m’obligeaient à dormir 4 heures par nuit 3 nuits de suite puis 10 heures la nuit suivante, pour récupérer. Avec un rythme pareil, le corps ne sait plus trop où il en est. A 20 ans, passe encore, mais dans mon état avancé de décrépitude …

Nous avons profité du fait qu’avril soit le mois du re-nouveau pour nous faire violence et nous lever chaque matin à 7h01, et ce qu’il pleuve, qu’il neige, que je sois de service le soir ou en congé. A l’heure où nous nous levions habituellement il y a de cela deux mois à peine, ménage et lavages sont déjà faits, ma joyeuse compagnonne s’est mise au jardinage et de mon côté je me suis relancé dans l’étude du coréen en utilisant cette fois les cours de la NHK à la radio, qui m’étaient jusqu’ici inaccessibles puisque diffusés en plein milieu de la nuit, à 7h15.

Promis, je reviens au pays une fois que je me serai mis au yoga, serai devenu végétarien et écrit un livre sur le bien-être au Japon.

h1

Même pas né, et déjà un blog ?

mai 4, 2009

D’ici quatre à huit semaines, c’est la neuneuification ici aussi. Je dis ici aussi, parce de notre côté, irl (in real life, comme on dit), on est déjà dans tous nos états.

Au programme, photos du nouveau-né assis, couché, bordé par maman, par papa, par la voisine, par le coiffeur même. Nouveau-né qui pleure, qui sourit, qui gigote, qui dort, qui mange. A la maison, au parc, dans le jardin, dans sa poussette. L’insoutenable bonheur de l’autre, en large, en travers, en couleurs, et même traduit en japonais !

Que demande le peuple ? Qu’un site à part soit crée pour l’occasion. Puis s’il s’avère qu’il est surdoué, dés deux ans le petit dissertera lui-même sur son blog à propos de la niaiserie de ses parents, photos à l’appui.