Archive for juillet 2008

h1

c’est l’été dans tes oreilles aussi.

juillet 19, 2008

Parce que c’est l’été, qu’il fait chaud, que tout le monde a le droit à un peu de repos. Parce que c’est tout simplement beau, relaxant et dépaysant. A écouter en voiture les cheveux au vent, au bord de la plage, dans le parc, dans son bain.

Parfois, le neuneu, ça a du bon, si si.

lucite tokki – 12월

Publicités
h1

Viva la vida !

juillet 16, 2008

Il doit y avoir de cela deux ans à peu près, lors d’une soirée un peu arrosée j’avais longuement disserté sur la nécessité de la création d’un département de traductologie à l’Université du Luxembourg ou à Tôdai, dont la spécialité serait de traduire l’intraduisible. L’un des principaux avantages de cette section serait notamment que comme par nature aucune traduction n’est jamais tout à fait correcte, aucune traduction n’est jamais complètement fausse non plus.

Par exemple, les onomatopées. Enfant, quel ne fût pas mon étonnement de constater que dans une de mes bande dessinée, éditée en français et en hollandais, le bruit du cheval au galop n’était pas le même dans les deux langues. Plus tard, je suis tombé sur un article dans un journal tout ce qu’il y a de plus sérieux à propos de traducteurs qui rencontraient les pires difficultés à retranscrire ‘en français’ les sons qui parsèment les mangas dans leur version originale, avec cette formidable phrase ‘il est des sons qui n’existent qu’au Japon’. D’où la nécessité d’un ‘dictionnaire multilingue des sons japonais’ dont l’élaboration serait bien évidemment confiée au sus-cité organisme.

Si ce post tout ce qu’il y a de plus stupide m’est venu à l’esprit, c’est tout simplement parce qu’alors que nous parlions musique, un collègue m’a demandé une traduction du titre du nouvel album de Coldplay, ‘Viva la vida’. S’en suit la conversation suivante :

– Une traduction ? Pas besoin, le titre parle de lui-même, non ?

– Euh … ben non ! Jamais entendu. Puis d’abord, c’est quoi comme langue ?

– C’est de l’espagnol. C’est une expression toute faite, on peut l’utiliser telle quelle. Même un anglais ne parlant pas espagnol en comprend la signification.

– Ah … ? Voilà qui est curieux. Ca existe ce genre de choses en japonais ?

– Holà oui. Par exemple, tu utilises ‘don’t mind’, ‘let’s go’ ou encore ‘see ya’. L’expression est anglosaxone, mais utilisée telle quelle, même en japonais. Encore qu’ici c’est différent puisqu’ il existe pour ces trois expressions une expression équivalente exacte en japonais. Alors que pour ‘viva la vida’, euh …

Vu l’enthousiasme que je voue à la chose, j’en viens fréquemment à me demander pourquoi je travaille dans la vente. Qui sait, un jour peut-être …

h1

‘Vous utilisez trop votre appareil numérique, bonsoir.’

juillet 12, 2008

Le numérique, c’est génial ! Sauf quand comme moi, trier et redimensionner des flopées de photos même pas réussies n’est pas votre passe-temps favori. Toutes ces photos qui au moment où elles sont prises ont quelque chose de typiquement japonais dans leur sujet, mais qui au final sont tout simplement ratées et/ou banales. Photos de soirées arrosées qui se ressemblent toutes – les soirées autant que les photos. N’est plus qui veut photographe du dimanche puisque l’on peut désormais photographier tout et n’importe quoi n’importe comment, n’importe quand.