h1

Kyle, je te hais !

mai 8, 2007

C’est l’été, ou le printemps. Quoiqu’il en soit, il fait plus de 20°C depuis plus d’une semaine. Je rentre du travail, il est dix heures du soir mais il fait agréablement doux et les 15 minutes que je prenais pour parcourir le chemin de la gare à chez moi en janvier en prennent désormais facilement 30. J’écoute Kyle Bobby Dunn. Expérimental, éléctroacoustique, mélange de Brian Eno (music for airports), d’Auch (kiss tomorrow goodbye ) et de Sutekh ( periods.make.sense). Chansons interminables, boucles, cacophonie, ambiance de fin du monde, de paradis, de naufragé sur une île. C’est paisible mais loin d’être bien gai.

Je marche lentement et me mets à rêvasser, été oblige, à mes potes, à la terrasse de l’Urb’s, à la fête nationale, à la fête de la musique, au BBQ’s, aux parties de foot improvisées sur le parking de l’Ecole Européenne ou sur la place du théâtre à deux heures du matin, au terrain de foot surpeuplé alors qu’il fait 40°C, aux fins de soirées à la ‘forêt magique’, la station service de l’autoroute dévalisée, aux bains de minuit et à toutes ces choses auxquelles je ne pourrais pas assister cette année et probablement les suivantes.

Je suis ici et le monde continue à tourner. C’est effrayant et rassurant à la fois. A mon retour, je ne comprendrais rien à ce qu’ils diront parce qu’il est des choses qui ne se racontent pas, il fallait tout simplement être là pour les vivre, avec eux. Je suis heureux ici et ils sont, je l’éspère, heureux là-bas. J’imagine que c’est ainsi que les choses devaient se passer.

Publicités

5 commentaires

  1. c’est quand meme du de revenir et de ne pas comprendre toutes ces choses….
    et encore moi je suis pas trés trés loin juste de l’autre coté de la France , mais a chaque fois que je reviens je ne comprends plus grand chose… et je me dis que j’ai raté pleins de trucs.


  2. De moins en moins de contacts avec les amis au pays, le fait de rater plein de bons moments avec eux et de me sentir dépaysé quand je rentrerai à Lyon… ça y est, tu m’as foutut le cafard ^^ Mais quand je pense à toutes les bonnes expériences qu’on peut vivre au Japon (à Nagoya aussi sûrement) je pense que ce « sacrifice » en vaut la peine…


  3. mandi | Oui … c’est une des raisons pour lesquelles j’avais dans un premier temps choisi mon université pas trop loin de chez moi, histoire de pouvoir revenir chaque week-end.

    Floco | En même temps, tu peux toujours te consoler en te disant que tu auras vécu tout un tas de choses qu’eux ne connaîtront jamais. Que ça se soit mal ou bien passé, le principal, c’est d’avoir tenté l’expérience. Mon année passée au Japon a radicalement changé ma vie, j’éspère qu’il en sera de même pour toi.


  4. Ca y’est! Je découvre enfin ton blog… désolé. Je constate avec grand plaisir que tu manies le clavier (eh oui, c’est ainsi de nos jours et tant mieux pour les oiseaux) mieux que jamais! Mais je constate surtout que tu as eu raison de partir à l’aventure et davantage encore à la découverte de toi-même. D’ailleurs la fête nationale sous la pluie et la terrasse de l’urbs t’auraient vite lassé, comme cela nous use inéxorablement. Je t’avais mailé il y a quelques mois sur mahl@pt.lu mais, n’ayant reçu aucune réponse et emporté par légendaire persistance je m’en étais arrêté là. En tout cas on pense bien à toi and keep up da ghoude work mate! Embrasse ta bien aimée et à tantôt j’espère! LV.


  5. Hey, LV !

    Content de te voir dans le coin. Comme tu l’auras remarqué, je suis d’une incroyable rapidité dés qu’il s’agit de répondre aux mails. Je n’ai aucune excuse, mais pense bien à toi aussi. La fête nationale, même sous la pluie, ça m’aurait bien goûté. L’année prochaine peut-être …

    A tout bientôt.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :