Archive for novembre 2006

h1

Vous avez le droit à un avocat (et à un interprète) !

novembre 28, 2006

J’ai profité de mon premier jour de congé pour me rendre à Nagoya et passer un entretien à l’Association des Avocats de la Préfecture d’Aichi afin d’arrondir mes fins de mois, et surtout, étoffer encore un peu plus mon CV. Le principe est simple : On vous met sur une liste en tant que personne susceptible de servir d’interprète dans une ou plusieurs langues données. Dés qu’un non-japonisant se fait arrêter par la police et que l’inspecteur ou l’avocat ne parle pas anglais, ce qui est visiblement souvent le cas, on fait appel à vous, ou bien à la personne qui vous suit sur la liste si vous n’êtes pas disponible. Environ 100 Euros par intervention et frais de transports remboursés.

L’entretien s’est fort bien passé, à priori je devrais être pris. Je crains seulement qu’avec mes horaires pour le moins étranges, je ne sois pas en mesure de répondre à toutes les demandes.

Publicités
h1

Semaine à 4 jours ?

novembre 27, 2006

Ha, les horaires de travail ‘à la japonaise’, quel régal ! Lorsque je travaillais au bar à Okazaki, il m’arrivait fréquemment de travailler de 20h à 2 heures du matin, deux ou trois fois même de 10h à 3 heures. Dans mon épicerie japonaise parisienne, j’ai déjà eu l’occasion de travailler 12 jours d’affilée sans jour de congé. Au Central Japan International Airport Centrair de Nagoya, je suis en train de tester/faire les frais de la semaine à 4 jours !

En gros, cela pourrait se résumer ainsi : Les deux premiers jours je commence tard, les deux suivant je commence tôt, et ensuite, deux jours de congé. Soit, c’est pas mal, après tout ça fait tout un tas de jours de congé. Seulement, un aéroport, ça ouvre tôt et ça ferme tard. Hier, par exemple, je devais être frais et dispo à 6h45. Sachant que j’ai pratiquement une heure de train en raison de connexions pas toujours évidentes, que je suis à dix minutes à vélo de la gare la plus proche, cela nous fait un petit lever matinal à 4h30. Heureusement, les horaires sont nombreux, je peux tout aussi bien commencer à 7h15, 7h45, 8h30 ou encore 8h45. L’avantage de commencer le travail en plein milieu de la nuit, c’est que j’ai fini à 15h30. Il me reste donc tout plein de temps pour rentrer et me recoucher.

Inversement, je peux tout aussi bien commencer à 14h, dans quel cas je finis à 22h45 et me retrouve enfin chez moi aux alentours de minuit. L’on pourra être choqué par ces horaires bizzaroïdes, mais l’un dans l’autre, chacun à ses avantages et ses inconvénients.

Quoiqu’il en soit, ce travail me plaît énormément, c’est bien là l’essentiel.

h1

‘Pour résumer, à part parler 6 langues, vous ne savez rien faire.’

novembre 19, 2006

En être conscient, c’est une chose, se l’entendre dire, s’en est une autre. C’est pourtant ce à quoi j’ai eu droit lors de mon premier entretien d’embauche. Par chance, il s’agissait d’un entretien pour un poste qui ne m’aurait à priori pas plu. Avec le recul, je pense que ce cuisant échec m’a été plus bénéfique, presque fondamental, puisqu’il m’a permis de me remettre en question et d’être ainsi mieux préparé pour un autre entretien, le lendemain, pour une autre boîte à mes yeux bien plus intéressante. J’ai bien fait, car de fait, j’ai optenu le poste.

Vendeur ! A 16 ans, dés mon premier job d’été à la BCEE, j’ai su que rester derière un bureau, ce n’était pas mon truc. Depuis, j’ai travaillé en librairie pendant deux mois, j’ai – entre autre – vendu des produits japonais à Paris pendant un an. Finalement, le contact avec le client est quelque chose qui me plaît bien plus que je ne l’avais cru tout d’abord. Or, là, il ne s’agit pas de n’importe quel magasin, puisque je vais travailler à l’aéroport de Nagoya, au magasin Duty Free de quelque grande marque de vêtement. Je ne l’ai jamais dit, mais j’adore les aéroports, il m’est arrivé un bon nombre de fois de me rendre à l’aéroport de Luxembourg ou au Charles de Gaulle alors que je n’avais rien de spécial à y faire, juste pour l’ambiance qui y règne. Bref, je suis tout à fait satisfait !

Je suis en formation jusqu’à lundi soir. Mardi, c’est le grand départ …

h1

@denny’s

novembre 4, 2006


J’ai beau manger des mêts absolument délicieux à longueur de journée, il faut dire ce qui est, une bonne coupe bien riche en calories de temps à autres, y’a que ça de vrai !

h1

Souriez, vous êtes filmés. [1]

novembre 3, 2006

Cette semaine, c’est semaine portes-ouvertes à la NHK, la plus importante chaîne de télévision du Japon. Principale attraction, le tournage en direct et en public de ‘Hot Evening’ (18h10-19h00) le journal du soir pour la région de Nagoya, suivi de reportages divers mêlants curiosités locales, histoire et gastronomie, le tout accompagné du classique invité sur le plateau. Une émission loin d’être révolutionnaire, mais rendue sympathique par la présence des deux présentateurs et du ‘monsieur-météo’ local. Sourire aux lèvres, mimiques, blagues carambars … C’est bon enfant. Et puis à force de passer une petite heure ensemble devant la télé chaque soir pendant le dîner, on commence à s’y attache un peu, à ces énergumènes. C’est pourquoi, afin de faire plus ample connaissance, je me suis rendu deux soirs de suite sur les lieux du tournage … [ à suivre ]