Archive for janvier 2003

h1

87211764

janvier 10, 2003

Un peu la flemme de chercher mes mots, du coup, ce ne sera qu’un copier/coller de la minuscule chronique proposée à un site de musique nippone …

‘Si à l’écoute d’Id, 4ième album de Clammbon l’on ressent quelque part une petite influence de groupes occidentaux, la diversité des ambiances musicales, l’instrumentation peu conventionnelle mais toujours cohérente mêlées à la voix particulière de ikuko harada en font néanmoins un album hors catégorie mêlant rock, trip hop, électro, balades au piano et phases plus expérimentales.

Et cette voix … la chanteuse ne possède pas ce ce que l’on serait tenté d’appeller une belle voix; aigue, criarde parfois et ne possédant certainement pas la puissance et la justesse de celles des multitudes de chanteuses que l’on nous fait passer pour des divas sous prétexte que leur voix s’échalonne sur plusieurs octaves. Une voix imparfaite, mais authentique …

ma-gni-fique … ‘

Encore et toujours Clammbon … quelle révélation ce groupe …

Publicités
h1

87155226

janvier 9, 2003

Le second trimestre commence avec une bonne surprise puisque je me vois projeté en avant de trois niveaux ( de O à L ) là où d’autres ne sont montés que de deux, ce qui signifie que je poursuis les cours là où je les avais arrêtés en décembre et n’ai pas à revoir une nouvelle fois la seconde moitié du premier livre.

Les évaluations engendrent bien évidemment bon nombre de tensions, et de manière tout à fait prévisible, la première heure de cours a été consacrée à tenter de raisonner ceux qui estimaient avoir le niveau pour monter de groupe et ne se retrouvent ‘que’ en classe L -merci pour nous- et ceux qui se plaignent d’hors et déjà de la lenteur de l’apprentissage, lenteur toute relative dans la mesure ou rien ne nous empêche de bosser plus que ce que demande le cours …

L’objectif de la classe, à l’issue de ces trois mois, est de venir à bout du second livre et pouvoir pratiquement lire et écrire en kanjis l’intégralité du premier livre. Vous n’avez pas les deux livres sous les yeux, mais … ça fait franchement beaucoup … M’enfin, mo-ti-vé 😀

h1

87045855

janvier 7, 2003

Well … trier, redimensionner et classer les photos de manière à ce que le tout soit un minimum cohérent prenant beaucoup de temps, il vous faudra patienter un peu d’ici à ce que je poste les premières photos … Néanmoins, le weblog reprend du service ! So … tout d’abord, merci pour vos petits messages sur le portable. La réception semble ne pas poser problème mais je ne suis pas sûr que tous mes messages vous soient parvenus … Ensuite, merci pour les voeux ! Comme chaque année je m’y suis pris au dernier moment pour ‘tout ça’ ,et ayant un sainte horreur des mails groupés, je suis quelque peu en retard, désolé … Et pour finir, merci pour vos commentaires ! …

So … par où commencer ? Il semble que j’ai trouvé du travail ! J’ai été contacté le 23 décembre au soir par la gérante d’un restaurant -dont j’avais précedemment parlé- situé à Okazaki pour aider à la préparation de la salle et du repas en vue d’une fête de Noël pour 20 personnes. N’ayant jamais fait ce genre de travail auparavant, la cuisine n’étant pas véritablement ma spécialité, et n’ayant jamais travaillé parmi des gens ne parlant pas du tout ma langue, j’étais quelque peu anxieux, mais au bout du compte, tout c’est globalement bien passé. La famille gérant le restaurant -servant quelques plats français, par ailleurs- a été pour le moins charmante, accueillante et comma la plupart des gens au Japon, était dotée d’une certaine patience, patience qui était la bienvenue tant mon habileté légendaire en matière de maniement de couteaux peut prêter à énervement.

Une fois tout les clients partis et la vaisselle faite *sic*, j’ai été invité à prendre part à un excellent repas constitué des restes de la soirée, le tout accompagné d’un fort bon saké …

Si je dis qu’il me semble avoir trouvé du travail, c’est qu’il s’agissait là plus d’un essai qu’autre chose. Il est bien connu que les japonais ne vous diront jamais de face que vous êtes un incapable, incompétant ou malhabile. L’on m’a juste demandé si le travail m’avait plu, si je comptais travailler de nouveau, quand je quittais le pays -question à laquelle il m’était difficile de répondre, car si jamais ils me donnent ce boulot je suis certain de rester jusqu’à octobre – et à partir de quand j’étais disponible. L’on devait me contacter par téléphone, mais ayant celui-ci je compte me rendre demain au restaurant pour en savoir plus … Par contre, à aucun moment l’on m’a demandé un quelconque certificat de travail ou mon visa, et curieusement l’on m’a payé en cash *erm* …

h1

86907124

janvier 4, 2003

hum … de retour a okazaki, passant devant un pc curieusement connecte a internet, j’en profite pour rapidement laisser un post …

Visiter Tokyo et Kyoto a ete quelque chose d’absolument fabuleux, tout c’est excellement bien passe et j’ai pris plein de photos …

Pas beaucoup de temps, la salle d’info n’ouvre que mercredi … juste … si jamais vous n’avez rien a faire, vous pouvez toujours laisser un message a l’adresse mahl.yz@ezweb.ne.jp, j’ai teste la chose et je peux effectivement recevoir des messages allant jusqu a 680 caracteres sur le telephone. Puis ca m’occupera tiens …

So … re-bonne annee a tous et a tout bientot …