80502350

Un de mes principaux défauts, qui pour certains sera considéré comme une qualité, c’est ma curiosité, ou plutôt ma soif de connaissances, l’envie de ne pas perdre mon temps et de faire le plus de choses possibles. Cela s’applique en fait particulièrement à la musique. Je dévore la musique ! J’écoute absolument de tout, je passe d’un style à l’autre, je suis sans arrêt à la recherche de nouveaux groupes, de nouveaux sons, procurant de nouvelles sensations.

J’ai été recruté comme rédacteur de ce magazine pour mes connaissances musicales. Derrière cet énoncé ce cache un énorme paradoxe. Oui je connais beaucoup de groupes ! Que mes références plaisent à ces messieurs est une bonne chose, j’en suis conscient. Cependant, si l’on creuse un peu plus en profondeur dans mes déjà maigres connaissances, l’on s’apercevra rapidement qu’au fond, je ne connais la quasi-totalité de ces groupes que superficiellement. Un album, parfois même que quelques titres. C’est insuffisant.

Aujourd’hui encore j’ai découvert plusieurs artistes, plus ou moins par hasard, l’un m’amenant à l’autre. J’ai découvert nanase aikawa via avextrax. En cherchant des infos sur ego wrappin j’ai fini par tomber sur fantastic plastic machine. Pareil pour Misia, découverte par le forum. A chaque fois que l’on me parle d’un nouvel artiste, j’essaie d’appliquer désormais une méthode. Me rendre sur le site officiel, en chercher le dernier single en date. S’il me plaît, j’en cherche le dernier album, et redescends ainsi chronologiquement jusqu’à la création du groupe. Cette méthode me semble être la bonne pour connaître un groupe en profondeur

Avant je faisais l’inverse, je partais des débuts vers les chansons récentes. Dans les deux cas les surprises peuvent être nombreuses, bonnes comme mauvaises. Un groupe excellent à ses débuts peut dégringoler qualitativement au fur et à mesure des sorties [ aco, par exemple ], tout comme un autre groupe peut avec le temps devenir de plus en plus créatif et talentueux à condition que la routine ne s’installe pas [m-flo] C’est le jeune groupe, avec sa hargne, sa haine. Frais, insolent, qui apporte quelque chose de nouveau, ou le groupe expérimenté qui puise au fond de lui-même à chaque nouvelle oeuvre à la recherche du nouveau. Ce sont là deux aspects sinon LES deux aspects qui me donneront envie de suivre l’intgralité de la discographie d’un artiste, de haut en bas ou inversement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s